07 octobre 2006

Le capital des Marx

     Mon excellent confrère en marxisme Eric m'a donné l'idée de vous parler des délicieux romans policiers de Stuart Kaminsky qui ont pour particularité de se dérouler à Hollywood de la grande époque. Autre particularité:ils sont affublés de titres français en forme de calembours de café du commerce comme Pour qui sonne le clap ou Chico,banco,bobo qui mettent en scène,devinez,Gary Cooper ou les Marx Brothers.

Chico banco boboKaminsky utilise les vrais décors et les vrais vedettes de Hollywood et les met aux prises avec de grandes difficultés financières ou intimes. Heureusement Toby Peters veille au grain,privé improbable croisement  des cultissimes Spade et Marlowe. C'est un détective au dos fragile,obligé de s'allonger sur une planche régulièrement et toujours fauché et plaqué. Entre escroqueries aux assurances,producteurs véreux et tueurs à gages peu loquaces Toby Peters aide Errol Flynn,Bette Davis ou Judy Garland à sortir de mauvaises passes.

    Rien de bien sérieux là-dedans mais beaucoup de clins d'oeil au cinéma que l'on aime et de bons moments auxquels il ne faut pas trop demander.Pour du plus lourd voir les "hard-boiled"(Durs à cuire) Chandler,McCoy,Hammett...A noter que Kaminsky quand il ne plaisante pas est quand même scénariste de Il était une fois en Amérique.Allez vous régaler chez 10:18,au moins une dizaine de titres parus.De puis le temps que je mets en évidence leurs couvertures ils pourraient me verser une prime.

Posté par EEGUAB à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Joies matrimoniales

Inédit pour moi ce film d'Alfred Hitchcock est rarement cité par les innombrables fidèles du rondouillard maître du suspense.De fait c'est une comédie américaine plus proche de Hawks ou Cukor,une histoire de couple avec jalousie et parsemée d'humour, pas assez à mon gré, mais néanmoins très sympathique. Hélas je me suis infligé une version française calamiteuse qui gâche la prestance de Robert Montgomery et le trouble de Carole Lombard. Le titre français de l'époque Joies matrimoniales est tombé en désuétude. Bien sûr le film aussi,enfin en partie.

    Pourtant un film d'Hitchcock conservera toujours quelques qualités à savoir le portrait des parents particulièrement coincés du prétendant de Carole Lombard, ou la scène du restaurant ou Robert Montgomery fait semblant de parler à sa voisine de gauche, élégante alors qu'il dîne en vérité avec sa voisine de droite qui est une...une...une moins élégante. Charmant film que Mr.and Mrs.Smith. N'oublions pas qu'au coeur du frisson et de l'inquiétude Sir Alfred a toujours ménagé l'humour.

Posté par EEGUAB à 21:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Merci Bernard

Mais là je suis un peu familier.Merci Mr.Pivot pour 30 années de télé intelligente et discrète, à mille lieues des sornettes télévisuelles actuelles sur lesquelles je n'insisterai pas et qui touchent toutes les chaînes.Je suis d'une génération qui a rencontré  grâce à Mr.Pivot Soljenytsine et Yourcenar,Nabokov et Umberto Eco.Ce Mr.Pivot passait à 9h25,rendez-vous compte,tous les vendredis à une époque où la 2 ne se croyait pas obligée de passer une soirée polar insipide et interminable avec 3 séries avant ce carrefour littéraire sans prétention où j'ai vu défiler les écrivains les plus divers.Il y en avait pour tout le monde:Simenon,Bukowski,Le Clézio(rarissime) mais aussi des quasi-anonymes.J'y ai vu un mineur raconter son boulot,un terre-neuvas ses campagnes.Cela s'appelait Ouvrez les guillemets,Apostrophes,Bouillon de culture,etc...



     Mr.Pivot il savait mettre à l 'aise chacun sur le plateau ou devant son poste.Et quand il accueillait son pays Henri Vincenot,bourguignon comme lui on arrosait ça.Il a beaucoup écrit,Mr.Pivot,des articles surtout et toujours en hommage au français,notre langue si malmenée,notamment dans les blogs.Mais surtout ce passionné de littérature,de tous les livres(même de cuisine) aura beaucoup fait pour la francophonie.Je ne verse pas là dans le cocardier.Mes auteurs préférés sont italiens,américains,irlandais ou scandinaves mais Mr.Pivot il les aimait aussi comme il aimait les dictionnaires,la chanson de qualité,le théâtre et tout ce qui rend un peu plus intelligent.Je m'aperçois que je parle à l'imparfait.Non Mr.Pivot n'est pas mort mais une certaine idée de la T.V.,ben...oui.


P.S.Grâce à Mr.Pivot j'ai découvert Rachmaninov et ses concertos pour piano.C'est sûr,je dois beaucoup à Mr.Pivot.Alors merci Bernard.

Posté par EEGUAB à 14:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :