Picture 19

            Je vous présente mes premiers amis.Voici en quelques mots leur histoire,qui est celle de mes débuts dans la belle carrière de lecteur.La photo fait peut-être penser à des BD.Il n'en est rien.Vers 1960,le mercredi matin,pendant tout l'été,je prends le car avec ma grand-mère pour le marché de Coulommiers,à l'époque une très animée bourgade agricole,aujourd'hui une banlieue seine-et-marnaise. D'ailleurs on ne dit plus Seine-et-Marne,qui fleurait encore bon sa géographie des murs de la classe.Aujourd'hui,c'est le 77.On vit une ère fabuleuse, non?Bien sûr elle ne me refuse pas grand-chose,ma grand-mère.

untitled

           Sur ce marché,très actif,le fameux fromage de Brie,d'un si beau jaune sur ses cercles de paille,mordoré et ensoleillé,m'attire déjà pas mal.Encore maintenant, hélas!Plusieurs fromagers tiennent boutique.Un seul bouquiniste,par contre et de son éventaire proche émanent parfois des parfums briards soignés.Et là je m'émerveille.Pour un franc,un nouveau franc on appelle ça,je choisis trois romans. Ces fascicules, à l'époque je ne sais pas ce qu'est un fascicule, appartiennent pour la plupart à la collection Le livre d'aventures et font invariablement 128 pages.Les auteurs ne sont pas passés à la postérité sauf quelques exceptions,Walter Scott,Fenimore Cooper. Cependant les connaisseurs de romans jeunesse n'ignorent pas tout à fait l'Italien Emiliano Salgari qui fut si souvent adapté au ciné pour ses histoires de pirates ou l'Irlandais Thomas Mayne-Reid,aventurier qui sous le nom de Capitaine Mayne-Reid écrivit des dizaines de récits,western principalement.

            A dix ans les titres m'impressionnent plus que les auteurs.Outre ceux que vous pouvez lire sur la photo je possède encore La vengeance des Séminoles, Les mystères de la jungle noire, La cité du Roi Lépreux, La "croisère" du Floréal, Le secret des rois Bassoutos, etc...En tout une vingtaine de ces titres délicieux et effrayants.Un formidable voyage pour un gamin de dix ans. Curieusement c'est à eux que je dois mes premières émotions de lecteur,bien plus qu'aux bandes dessinées.Il y avait aussi une collection bon marché très voisine,un peu comparable aux fameux pulps américains.Ca s'appelait Les romans d'aventures de Georges Sim mais hélas il ne m'en reste aucun.Mais de ce Georges Sim j'ai lu un peu plus tard bien des romans signés de ce même nom,un peu rallongé.Ca doit vous  dire quelque chose. J'oubliais,il y avait aussi Les romans d'amour de Georges Sim.Forcément ça ne m'intéressait pas.

Georges_sim

        Alors merci à ma grand-mère briarde qui,tous les mercredis,comblait ma curiosité et,sans le savoir,jetait les fondations de ma passion pour la littérature. Bon appétit de livres à tous,de livres et de fromage de Brie.