film

                                           Bon, reprenons notre sérieux après un jeudi en poésie quelque peu coquin. Proposer des énigmes n'est pas toujours évident. Entre le trop facile et le trop difficile que faire? Et puis la toile et les moteurs rendent le moindre renseignement parfois trop explicite. Je ne sais ce que vous penserez de celle de  ce jour mais je vais la jouer sévère. Livre et film portent le même titre.C'est tout. Jusque là c'est un peu court et ça entraînerait quelques milliers de réponses. Affinons. Pas trop d'indices cependant car bien avant le dixième indice vous auriez résolu le problème, je vous connais.

                                           Le livre date du milieu des années trente et le film aussi. Tout ça se passe outre-Atlantique et comme je ne veux pas vous en dire trop j'insisterai sur l'alcool qui coule à flots et dans le livre, et dans le film. Il avait pas mal coulé aussi dans la vie de l'auteur du livre et de son épouse qui ont visiblement inspiré le couple héros de cette histoire, l'auteur ayant exercé le même métier que son personnage. Cet écrivain est célèbre, très bien vu sur ce blog, et a écrit des titres bien plus connus que celui qui nous préoccupe aujourd'hui, un oiseau fameux par exemple.

                - Si on se tapait un verre pour se débarrasser le gosier ?
                - Tu ne peux pas rester un jour sans boire ?
                - Nous ne sommes pas venus à New York pour boire de la flotte.

                                           Le film signé d'un cinéaste un peu oublié mais qui dans les années trente fit tourner Tracy, Gable, Stewart, eut un succès considérable au point d'entraîner plusieurs suites avec le même duo et le même animal de compagnie.Il faut reconnaître qu'il est un peu moins célèbre en France. Je pense cependant que la réponse n'est pas introuvable, quoique...

                                           Si cette énigme ne vous a pas été fatale Claudia et Wens vous accueilleront volontiers le samedi 02 février.