25 février 2022

Rien ne va plus au Grand Hotel

    Rien ne va. Et Gary Brooker est parti. Alors deux mots. Ne croyez pas ce qu'on écrit. N'écoutez pas que le somptueux tube que les radios vont vous repasser. Gary Brooker, l'âme de Procol Harum c'est une quinzaine d'albums la plupart du temps géniaux, avec les meilleurs musiciens et un line-up variable bien sûr, notamment Matthew Fischer et Robin Trower. J'en possède moi-même neuf. Les premiers ou presque (avec les Moody Blues) à fusionner rock et symphonie. Ils avaient beaucoup tourné notamment en Allemagne et Scandinavie. La France, rarement très compréhensive musicalement, les a toujours ignorés. Procol Harum ou l'un des plus grands malentendus de l'histoire du rock.*

  

* Le protocole de Procol

 

 

Posté par : EEGUAB à - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Rien ne va plus au Grand Hotel

  • D'accord avec toi !! Ils me rappellent quand même ma jeunesse. Et pas uniquement la chanson que tout le monde conait , et qui n'est pas leur meilleure ! Mais la plus connue sur les pistes de dance, que je ne fréquentais pas !! Et, bien sûr, RIP Gary Brooker..

    Posté par Jean-Pierre, 25 février 2022 à 10:42 | | Répondre
    • Salut JP. Pas étonné de te trouver là. Dire qu'on les a tellement réduits à ce fameux slow. RIP Gary. A bientôt.

      Posté par EEGUAB, 25 février 2022 à 10:49 | | Répondre
  • Gary Brooker n'échappe pas à la règle : j'ai noté, toute ma vie, que les radios font montre d'une affligeante pauvreté intellectuelle en matière de musique : ils réduisent depuis toujours les artistes à un ou deux morceaux, en général pas leurs meilleurs. Brassens n'a pas écrit que "le Gorille", Pierre Vassiliu " Qui c'est celui-là" et Pierre perret "le zizi".
    La curiosité m'a toujours poussée à aller découvrir les pépites qui se cachent derrière le marketing imposé. Et quand je dis des pépites...
    See you, my lovely friend.
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    Posté par Célestine, 25 février 2022 à 10:59 | | Répondre
  • Hello ma Cel. Je sais que tu es comme moi sensible à tous ces manques d'imagination, tous ces raccourcis, toutes ces pauvretés intellectuelles. Tu l'as très bien exprimé. A bientôt Miss W. 🎸😘

    Posté par EEGUAB, 25 février 2022 à 11:26 | | Répondre
  • Bel hommage.
    "Whiter Shade of Pale" qui disparaît. Plus proche de moi, Mark Lannegan, âme damnée du grunge et ex-comparse de Kurt Cobain s'en est allé aussi au paradis du rock'n'roll. Triste moment à bien des titres.
    Bon week end Claude.

    Posté par Princecranoir, 25 février 2022 à 19:21 | | Répondre
  • Oui Florent. Je viens d'apprendre pour Mark Lanegan que je connais moins bien forcément mais dont je sais l'influence. Mes successeurs en ciné-débats, qui me connaissent assez bien avaient organisé gentiment une soirée pour moi avec la projection de I'm not there au début février. On y entend sa version de Man in the long black coat. A bientôt l'ami.

    Posté par EEGUAB, 25 février 2022 à 20:09 | | Répondre
  • Je suis très triste d'apprendre ce soir la mort de ces deux grands musiciens.
    Je le reconnais, j'ai peu écouté Procol Harum mais je suis un fan de A whiter shade of pale, cette chanson me touche à chacune de mes écoutes, comme celle de ce soir. Et Conquistador et ce Grand Hotel que je ne connaissais pas sont de grandes chansons aussi.
    Mark Lanegan est vraiment quelqu'un que j'écoute régulièrement. Bubblegum, Blues général et ses trois albums avec Isobel Campbell notamment. C'était un chanteur très prolifique et inspiré. Oui, je suis triste aussi par ce que sa mort nous prive.
    A bientôt Claude.

    Posté par V.s., 25 février 2022 à 22:10 | | Répondre
  • De ton avis Patrick. Je suis plus de la génération Procol Harum mais je m'intéresse aussi à Mark Lanegan. Et la tristesse menace de toutes part. A bientôt.

    Posté par EEGUAB, 26 février 2022 à 08:02 | | Répondre
Nouveau commentaire