12 avril 2017

Des hommes et des guitares/ While my guitar gently weeps

 hqdefault

                                  Trêve de mots, de bavardages, d'analyses, de "shoegazin'". Et si le plus important de toutes ces années avait été des choses dans ce genre là. Tandis que pleure ma guitare doucement composé par George pour le Double Blanc a été repris par une foule de gens, Santana, Toto, etc... Voici ma version préférée, celle du Canadien aveugle Jeff Healey (1966-2008), la guitare sur les genoux, sur le disque Hell to pay (1990).

                    Tom Petty, Steve Winwood, Jeff Lynne, Prince avec Dhani Harrison (vous le reconnaîtrez, il ressemble beaucoup à son papa), c'est pas mal non plus. Hall of fame 2004. Merci Messieurs.

 

 

 

 

 

Posté par EEGUAB à 11:18 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,


14 octobre 2014

Des hommes et des guitares/Miss Williams' guitar

                                               En l'occurrence aujourd'hui plutôt une femme et sa guitare. Ca me rappelle quelqu'un, enfin quelqu'une dont beaucoup d'enfants se souviendront comme leur Miss Williams avec sa guitare. Une qui soi-disant massacre Souchon. Miss Williams' guitar est extrait de l'album Tomorrow the green grass (1996), le dernier avant la séparation Gary Louris-Mark Olson, les deux leaders des Jayhawks, groupe du Minnesota.

The-Jayhawks-Tomorrow-The-Green-Grass-300x300

                                              Le pire est rarement sûr. Mais c'est le cas aujourd'hui avec ce qui suit. Pourvu que la Miss Williams en question me pardonne mon outrecuidance. J'ai une petite circonstance atténuante, je ne sais pas publier en audio seulement (d'où l'expression l'audio du village). Et puis elle l'aura voulu, me demandant de reprendre ma guitare. Mais pour les massacres elle ne m'arrive pas à la cheville. Qu'elle sache que je l'embrasse.

 

 

 

Posté par EEGUAB à 07:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 mai 2014

Des hommes et des guitares/The guitar don't lie

                         Quatre notes de guitare et on l'a reconnu.Du moins ceux qui connaissent Tony Joe White.Cest à dire pas grand monde.Mais prêcher dans le désert rock français,j'ai un peu l'habitude de ça. Ne pas non plus se fier à cette photo de l'album Lake Placid Blues qui date d'à peu près 40 ans.C'est un peu pénible ça, plein de choses que j'aime ont 40 ans,enfin les choses les plus récentes. Tony Joe White qui débuta en accompagnant Presley est un swamp river man, un  gars du bayou, qui entre deux gombos ou deux juleps fait vibrer sa gratte qui, c'est bien connu, me ment jamais, elle. Ou l'histoire d'un gars qui joue de la guitare, dans un coin de café.Son pesant de cafard, de blues. Sous d'autres cieux on dirait fado, saudade, lied... Tout ce qui fait le prix des choses...

There's a lady he knows who often comes by
She's a nice little girl and she's into the blues
The request is the same song every night
She says it reminds her of someone she knew

A trace of her perfume floats across the room
Once they were close and they shared all their dreams
But now all he feels is a physical thing
They grew slowly apart, and the guitar don't lie

 

 

Posté par EEGUAB à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 septembre 2013

Des hommes et des guitares/Daddy played the guitar,and Mama was a disco queen

guitare à plat

http://youtu.be/lTBo0H0HeMs     Daddy played the guitar,and Mama was a disco queen     Popa Chubby

                        Bon,pour mes parents c'est pas vrai. C'était même assez loin de ça. Pour Popa Chubby je ne sais pas si son père était guitariste et sa mère reine du disco,mais je crois que son pseudo fait référence la fois à sa ligne et à une expression argotique que rigoureusement ma mère m'aurait défendu de nommer ici.De son vrai nom Ted Horowitz le quinqua newyorkais prolifique a enregistré des dizaines d'albums,au nom parfois marrant comme The Good,the bad and the Chubby ou Electric Chubbyland.

POPA_C~1

                       Sûr qu'à première vue le lascar peut faire un peu peur.Originaire du Bronx,on dirait que ça se voit mais là je frise le délit de faciès (humour), il n'est pourtant armé en général que de sa guitare et de solides bases musicales ayant nom Hendrix ou Jimmy Page.Ce blues très urbain flirte parfois avec  des schémas musicaux plus récents mais le gaillard impressionne,et pas seulement par sa plastique et ses tatouages.

Posté par EEGUAB à 07:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

14 mai 2013

Des hommes et des guitares/Pour un joueur de guitare

  83299373_p

         http://youtu.be/zMKTUDrDIOI

            Le Gerardus Mansetus Solitarum est une espèce rarement observée,terrée depuis des années en studio ou essaimant à travers la planète en toute discrétion. Echappant à toute nomenclature,je dirais même à toute Nomenklatura, peu bavard à en friser l'autisme médiatique,ce qui nous change des verbiageux.Travaillant,je crois,dans un état proche de l'autarcie.J'ai extrait de cet album déjà trentenaire, cette chanson dédiée à mes chères six cordes.

           Auteur de plusieurs récits et méditations de voyages tant sur les dieux incas que sur Angkor ou Bruxelles,Manset a parfois vilipendé ses propres chansons, du moins les rares succès publics (Marine Bar).Je me suis posé la question,qu'en penser? Lucidité? Coquetterie assez insupportable?Sais pas.

manset

         "Pour elle il aurait pu jouer toute la nuit,maintenant il en a plus la moindre envie"

Posté par EEGUAB à 17:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

09 avril 2013

Des hommes et des guitares/Guitar man

Guitare en noir et blanc

http://youtu.be/bNaN4aZJiZU

      Yeah! Jerry Reed (1937-2008) a écrit  pour Elvis et l'a accompagné fin fifties.Le King a aussi enregistré ce Guitar man.Rien à épiloguer,simplement le grand plaisir d'écouter un bon moment de rock'n'roll,tendance un peu country.Tout cela n'est pas très important mais vous taperez peut-être du pied.Moi oui.Les choses ainsi légères sont très sérieuses.Yeah!

images

Posté par EEGUAB à 08:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,