18 mars 2008

Ce blog ne parlera pas de mai 68.

     Amis blogueurs c'est promis.Ce journal sera peut-être le seul endroit en France où l'on ne parlera pas de mai 68.Qu'on se le dise avant l'overdose démagogique ou rancunière.Je viens de m'apercevoir que j'en avais déjà parlé,un tout petit peu.Mais c'est tout.J'essaie de ne pas trop me plier aux figures imposées.

Posté par EEGUAB à 22:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


20 février 2008

Coup de cafard

  Juste quelques mots.Comme j'aimerais que nombre de bloggers soient moins péremptoires,moins sûrs d'eux.Les exemples abondent.Personne ne peut s'arroger le monopole de la vérité. C'est trop facile.Mais peut-être ai-je moi-même cédé à ce travers. C'est tout.

Posté par EEGUAB à 20:35 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

20 octobre 2007

It's all crossover now Baby Blue

      

         Ce clin d'oeil dans le titre s'adresse bien sûr à l'ami Thom,qui aime Dylan comme moi,qui a lu tout Philip Roth et tout Balzac.Si au moins ça s'arrêtait là mais en plus il nous pousse dans nos derniers retranchements et nous oblige à nous remettre en question.Voilà donc ma contribution fortement teintée couleur apéro entre amis à cette Opération Crossover.A Thom qui tua ma liberté de balance!Celle-ci fallait oser.

          N'allez pas chercher des crosses aux verres.Et surtout pas à ces verres là.Je sais,cette photo est maintenant archiconnue.Mais moi,moi qui vous parle,j'ai eu dans les mains,vieux birbe que je suis,bloguant besogneusement parmi tous ces jeunots qui pourraient être mes fils(et,pour certains,j'en serais rudement fier),j'ai eu dans les mains l'exemplaire de Rock et Folk de 1969 où fut publié l'interview des trois individus ici présents.Cette photo trône dans mon salon depuis des lustres,agrandie et la tabagie qui semble en sortir continue de m'oxygéner.Alors de grâce n'allez pas chercher des crosses aux verres.D'ailleurs...

           Les gens,il conviendrait de ne les connaître que disponibles,à certaines heures pâles de la nuit,près d'une machine à sous,avec des problèmes d'hommes, simplement,des problèmes de mélancolie.Alors on boit un verre,en regardant loin derrière la glace du comptoir et l'on se dit qu'il est bien tard...

      Alors,de grâce,n'allez pas chercher des crosses aux verres,et surtout pas à ces verres-là.D'ailleurs...

         Le coeur bien au chaud,les yeux dans la bière,chez la grosse Adrienne de mon talent,avec l'ami Jojo et avec l'ami Pierre,on allait brûler nos vingt ans.Voltaire dansait comme un vicaire et Casanova n'osait pas.Et moi,moi qui restais le plus fier,moi,j'étais presque aussi saoûl que moi.

         Alors de grâce,n'allez pas chercher des crosses aux verres,surtout pas à ces verres-là.D'ailleurs...

        On avait apporté quelques litres aussi,car le bonhomme avait la fièvre de Bercy

         Et les soirs de nouba,parole de tavernier,à rouler sous la table il était le dernier.A rouler sous la table il était le dernier.

         Saumur,Entre Deux Mers,Beaujolais,Marsala,toute la fine fleur de la vigne était là

         Pour offrir à l'ancêtre en signe d'affection,en guise de viatique une ultime libation.En guise de viatique une ultime libation.

         Alors,de grâce,n'allez pas chercher des crosses aux verres,surtout à ces verres-là.Et n'allez pas chercher non plus des crosses à ces vers-là.

      Avec par ordre d'entrée en scène Léo Ferré(Richard),Jacques Brel(Les bourgeois) et Georges Brassens(L'ancêtre).

  P.S. Il est des nôôtres il  a crossover comme les auautres.                

         

Posté par EEGUAB à 17:11 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

23 septembre 2007

Au revoir Bip

  Au revoir Bip!Bye bye!Hasta luego!Auf wiedersehen!Arrivederci!Au revoir toi le polyglotte.Mais...chut.

Posté par EEGUAB à 18:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]