18 septembre 2011

Géographie: Boise, Idaho

 454px_Boise_Idaho   

            Parfois au cours de cette errance américaine,un peu wendersienne à l'écoute,je présente des musiciens très connus,d'autres dont je ne sais pas grand-chose.De ce groupe Chance the Gardener je n'ai glané que de maigres tuyaux.Je crois qu'ils ont choisi leur nom d'après l'excellent film avec Peter Sellers,Bienvenue Mister Chance. L'important c'est de nous rendre à Boise,capitale de l'Idaho,état du Nord-Ouest que nous avions jusqu'ici ignoré.Située sur la Boise River,ce qui nous avance bien,Boise compte 200  000 habitants et espère accueillir les J.O.d'hiver 2022.

chance  

http://www.deezer.com/listen-11700535  Boise,Idaho   Chance the Gardener


04 septembre 2011

Géographie: Detroit, Michigan

Detroit

http://youtu.be/SgIouUJp_s0 Detroit diesel  Alvin Lee

       Un point de sémantique:vous êtes parfaitement en droit de mettre un accent aigu,Détroit tenant son nom du français car c'est nous qui étions là-bas en premiers.Na.Pas étonnant pour une ville qui devait devenir la cité de la bagnole,Motor City,Motown.Les Big Three s'y sont implantées très tôt,General Motors, Ford, Chrysler.Mais les crises industrielles sont passées par là et,devenue une vaste métropole Detroit City proprement dite a pourtant perdu beaucoup de ses habitants et la pauvreté y est plus importante que la moyenne. Detroit est aussi une capitale musicale que nous avions manquée jusqu'à ce jour. Pourtant on connaît Berry Gordy et la fameuse firme Tamla-Motown, efficace, percutante, rude, entièrement noire (je ne sais pas si on peut encore écrire ça).

    Excusez du peu,voici les artistes les plus célèbres des sixties de la légendaire maison.Stevie Wonder, Marvin Gaye, les fabuleux groupes vocaux masculins ou féminins,Supremes, Marvelettes, Martha and the Vandellas,Gladys Knight and the Pips,Miracles,Temptations, Four Tops,etc...Une grande homogénéité,des auteurs attitrés, Lamont-Dozier,Holland par exemple, firent de la Tamla un ouragan musical qui influença entre autres deux petits groupes anglais que vous devienez sans peine.Mais tout cela finit par s'uniformiser et comme une équipe de foot la Motown perdit peu à peu ses meilleurs attaquants.Dès les années 72 l'âge d'or était passé.Quelques procès,nous sommes aux U.S.A.,opposèrent aussi Berry Gordy et plusieurs de  ses artistes.Le monde de l'argent phagocyta en quelque sorte la musique.

Detroit

       J'ai choisi comme vignette audio Alvin Lee et Ten Years After, qui est assez loin du son Motown.Mais le titre,Detroit diesel,est si bien approprié à la ville.Enfin un mot du MC5,cette bande d'énergumènes au torse nu,chantres d'un rock brutal nimbé d'incidents parfois graves qui eut beaucoup d'aura et dont se revendiquent aujourd'hui encore nombre de garage-bands. Le premier album des MC5 s'appelait Kick out the jams,Foutez en l'air les confitures.Vaste programme,pas très flower power.

album200_4399

 

Posté par EEGUAB à 15:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

02 septembre 2011

Réussite en majeur

grace_of_my_heart_4811_1808642907    

       Datant de 1996 j'ignorais tout de ce film et n'avais vu qu'un seul film d'Allison Anders.Arte permet parfois des redécouvertes malgré son ton un peu doctoral et son immodestie.Il y a peu de films sur la musique pop qui échappent à la banalité ou à l'hagiographie.Grace of my heart m'a rappelé les années fastes du pop-rock, terme fourre-tout,à l'américaine.Une quinzaine d'années de la carrière d'une songwriter-chanteuse nous est contée.Quand on a vécu cette explosion musicale on est vraiment heureux de constater la finesse,la justesse et le punch de ce film injustement méconnu.La seule réserve est que beaucoup de choses peuvent échapper,me semble-t-il,à ceux qui n'auraient pas suivi cette vague d'aussi près.

      Illeana Douglas(?) incarne avec bien du talent une artiste que l'on dit inspirée de Carol King,qui écrivit beaucoup pour les autres avant d'enregistrer elle-même et de devenir une star en Amérique,moins en Europe.Célébrité relative cependant.Mais Grace of my heart a bien d'autres atouts et c'est un grand plaisir de découvrir les arcanes du show-biz des années 1965,parfaitement retranscrites par la réalisatrice.Il y a peut-être,je l'ai déjà dit,un côté private joke/happy few qui laissera de marbre ceux pour qui les Everly Brothers,duo célèbre de cette période,où les Crystals et autres Shirelles,groupes vocaux féminins noirs,sont de parfaits inconnus.Il n'empêche,moi,j'ai été emballé surtout par cet acteur diabolique et encore un peu sous-estimé,John Turturro dans un rôle très proche du producteur mégalo Phil Spector.Et aussi par la composition dramatique et écorchée de Matt Dillon en clone de Brian Wilson des Beach Boys bien que celui-ci ne soit pas vraiment mort.

   La musique qui est ici recréée (à ma connaissance il n'y a pas de tubes originaux) est fort bien vue.Ce n'est pas ma musique essentielle mais dans la monumentale histoire du rock elle a parfaitement sa place.Quant au film Grace of my heart il a d'ores et déjà la sienne dans les meilleurs films sur la musique,grace de nos coeurs.

http://youtu.be/DsetuT5XrwI  Bande-annonce

Posté par EEGUAB à 20:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 août 2011

Géographie: Fresno, Californie

fresno_distance

http://www.deezer.com/listen-1774443  Fresno girl  Cyrus Clarke Band

                  Fresno,sixième ville de l'état géant de Californie,450 000 habitants,tire son nom des frênes qui peuplaient l'endroit lors de la conquête espagnole.Peu éloignée des séquoias millénaires de Yosemite Park la ville est à mi-parcours entre L.A. et San Francisco et de ce fait on a un peu de mal à individualiser toutes ces grandes villes dans cette Californie hyperurbanisée.Fresno est un important centre industriel, commercial et administratif de la vallée irriguée de San Joaquin, une des plus riches régions agricoles du pays. Les activités sont la production de coton, de laitages et d'une grande variété de fruits et de légumes ainsi que l'élevage.Bien des vins de Californie sont originaires du comté de Fresno.

deportee  

     Quant au Cyrus Clarke Band rien de particulier si ce n'est que cette musique ne cessera jamais de me plaire.Et que leurs albums mêlent classiques de Dylan, Haggard, Parsons, Guthrie et originaux du groupe.

10 août 2011

Géographie: South Bend, Indiana

             South Bend dont le nom n'évoque rien à personne est le berceau des Sulentic Brothers,ensemble plutôt Southern-rock,avec du Allman et du Doobie si l'on veut,approximativement.La ville de South Bend est tout au nord de l'Indiana,état du Middle-West,tout près du Lac Michigan,et subit en fait l'influence de la métropole Chicago,Illinois.Ville moyenne à l'échelle américaine,100 000 habitants environ,mais on sait que les démographes parlent davantage d'aires urbaines que de cités au sens strict.

http://www.deezer.com/listen-8488647  South Bend  Sulentic Brothers Band

sulentic

  L'extrait proposé s'appelle South Bend,de l'album South Bend.Difficile de faire plus simple,non.Just let the good times roll.

Posté par EEGUAB à 10:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


24 juillet 2011

Géographie: Dodge City, Kansas

dodge_city_ks131

http://www.deezer.com/listen-12366374   New Dodge City blues  Ray Manzarek/Roy Rogers

    Encore un nom qui fleure bon son vieux western.Mais écoutez ce clavier.Il vous rappellera quelqu'un.Jim dort au Père Lachaise depuis 40 ans et croule sous les visites parfois douteuses  mais Ray n'a jamais été un comparse.Et comme Roy Rogers n'a rien d'un manchot ces deux-là nous offrent un album plein de vitamines et nourri des toutes les influences.Un régal.

cover

                      Dodge City,petite cité de 27 000 habitants,possède un Boot Hill Museum où, vous l'aurez compris,ce n'est ni le cubisme ni l'égyptologie qui règnent.Ici on a affaire à une des capitales historiques du bétail.Pas mal de gunfighters et de lawmen sur le livre d'or de Dodge City,la frontière entre les deux étant particulièrement floue.Let's go Roy and Ray!Pour un bel extrait de ce Blues translucide.Au cours de l'album des réminiscences de Love her madly ou de Light my fire ne nous rajeuniront certes pas, rappelant aussi la brièveté où les Portes étaient ouvertes.

 

13 juillet 2011

Géographie: Cedar Rapids, Iowa

cedar_rapids

http://www.deezer.com/listen-5773118      St Clarie of Cedar Rapids  The Hangdogs        

   Joli nom que Cedar Rapids,d'après la rivière du même nom.Deuxième ville de l'Iowa Cedar Rapids,comme toutes les villes U.S.,porte un surnom;"la ville des cinq saisons".Une magnifique sculpture moderne la représente au centre de la ville.Bon garçon j'ai décidé de vous l'épargner.Après tout,moi c'est mon idée ce tour d'Amérique,mais vous n'êtes pas obligé de subir systématiquement un moche monument de là-bas.

beware_of_dog

     Par contre certains aimeront peut-être The Hangdogs et St Clarie of Cedar Rapids,de l'indie folk-rock (?).Totalement inconnus de mon service de documentation,pourtant pléthorique.Au fait,attention au chien,vous entrez dans ce blog à vos risques et périls.

Road to roots,en gros entre   

metal_sign_the_mother_road_route_66_silver   et   dirt_road_blues_poster

   Abilene,Albuquerque,Asbury Park,Atlanta,Atlantic City, Austin, Bakersfield, Baltimore,Baton Rouge, Berkeley, Birmingham, Brooklyn,Cedar Rapids, Cheyenne, Chicago, Cincinnati, Cleveland, Dallas, Denver, Folsom, Galveston, Jacksonville, Kansas City,  Knoxville,Laredo,Las Vegas,Los Angeles, Memphis, Mendocino,Miami,Milwaukee, Mobile, Muscle Shoals, Muskogee, Nantucket, Nashville,New Orleans, Oakland, Omaha, Philadelphie, Phoenix, Pittsburgh, Portland, Rapid City,Reno,Saint Louis,San Antonio,San Bernardino,San Jose, Santa Fe, Statesboro, Tallahassee, Texarkana, Tucson,Tulsa, Washington, Wichita, Youngstown.

10 juillet 2011

Ma vie sans....Leopard-skin pill-box hat

 leopard_skin_pill_box_hat 

          John Mellencamp reprend cette chanson au titre mystérieux dans l'album anniversaire dont nous avons déjà parlé.Leopard-skin pill-box hat appartient à Blonde on blonde,majeur parmi les majeurs dans la discographie dylanienne.Me penchant pour la première fois sur les paroles je crois que c'est surtout une page d'humour où les prétendants de la belle s'intéressent à son curieux Chapeau en forme de boîte à pilules recouvert de peau de léopard.

imagesCAWUZ6J7   

    Musicalement cette chanson est très proche de Rainy day women # 12 & 35 que cette rubrique a présentée par Tom Petty.Dylan s'est parfois autoplagié mais cette phrase sent le pléonasme.

http://www.deezer.com/listen-1014701 Leopard-skin pill-box hat   John Mellencamp

Posté par EEGUAB à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 juillet 2011

Les Commitments ont eu 20 ans

 
the commitments "try a little tenderness 

             C'est en parodiant le joli hommage d'Agnès Varda,Les demoiselles ont eu 25 ans,que je salue Les Commitments.Je salue d'abord Roddy Doyle,le facétieux et parfois sérieux auteur de la Trilogie de Barrytown, The Commitments, The snapper,The van.Je salue Alan Parker le metteur en scène toujours plus à l'aise dans le musical,Bugsy Malone,The wall et ce malgré le ratage d'Evita.J'ai toujours autant d'intérêt à suivre ceux que j'appelle des personnages de Ken Loach qui auraient viré funky au lieu de relire Marx.Alors c'est amicalement que je vous présente à nouveau ces soulmen de Barrytown.Mais avant tout il faut pour bien resituer l'ascension et la chute des Commitments citer cette phrase de Roddy Doyle:"Nous allons jouer une musique de nègres.Logique.Les Irlandais dont les nègres de l'Europe,les Dublinois les nègres de l'Irlande,et les quartiers Nord,Barrytown,les nègres de Dublin".

      1990.Soit donc la galère générale pour ces jeunes pointant au très modeste chômage irlandais.Jimmy Rabbitte décide de monter un groupe ni punk,ni new wave,non,un groupe soul,musique qui battit son plein 22 ans avant et dont les chantres étaient Otis Redding, Wilson Pickett,Aretha Franklin ,Sam and Dave and so on...Derek et Outspan surnommé ainsi cause cheveux tirant sur l'orange sont déjà un peu musiciens. Nous avons droit alors à dix minutes d'un ahurissant casting qui nous vaut des violonneux comme félins en rut,des jazzeux tellement en avance qu'on ne les suit pas,des chanteurs engagés,enfin engagés dans la rue avec des textes progressistes (?),et même quelques erreurs dont ce garçon qui a vu du monde faire la queue et a attendu son tour,persuadé qu'on distribuait de la came.

affiche_Les_Commitments_The_Commitments_1990_1

    Vaille que vaille The Commitments commence à exister.Il y a même un intello à lunettes, Steven, étudiant en médecine, qui joue pas mal du vieux piano de sa tante.Deco qu'ils ont entendu brailler,plus qu'éméché, à un mariage,puis Dean avec le saxo de son oncle qui n'a plus de souffle,l'oncle,pas le saxo,puis Billy à la batterie qu'il avait mise au clou complètent l'ensemble.Trois copines mal fagotées et peu farouches feront d'excellentes choristes à défaut d'être d'une rare élégance.C'est presque bon.C'est même tout bon avec l'arrivée d'un trompettiste, Joey "The Lips" qui a la particularité d'avoir 45 ans,le double des autres.Mais il a joué avec des grands de la soul, partout en Amérique.La preuve,sa mère a reçu des cartes postales du monde entier lors de ses fameuses tournées.Il dit avoir accompagné le grand Joe Tex sauf que ce dernier est mort en 83.

    Naissance difficile,vie agitée et mort assez brutale:voilà le lot de bien des groupes rock,ou soul,si l'on veut.The Commitments ne fera pas exception.Mais durant quelques mois ces hurluberlus,ces gens de Dublin,qui doivent peu à James Joyce et beaucoup à Van Morrison,auront rêvé.Les querelles internes auront eu raison de leurs ambitions musicales,et la vie c'est hélas souvent moins bien que des répétitions entre copains qui s'engueulent.Si j'aime toujours autant ce film c'est aussi parce que j'ai un tout tout petit peu vécu ça.Et puis parce que l'histoire des Commitments est complètement intemporelle et pas seulement parce leur musique en 90 datait en fait de 70,ce qui fait qu'en 2010 la soul me prend toujours aux tripes.Et puis l'Irlande me tient tant à coeur ou plutôt à trèfle.


the commitments" mustang sally"

Sur Roddy Doyle: Roddy de Barrytown

Posté par EEGUAB à 07:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 juin 2011

Donner sa chance à un jeune auteur

  " Un jour sur ses longs pieds allait je ne sais où
   Le Héron au long bec emmanché d’un long cou".

   D'où probablement l'expression faire le pied de grue.

HERON 

     Réalisé avec la collaboration d'un jeune fabuleux fabuliste qui entre autres fantaisies fait partie de ceux qui m'ont donné le goût de lire et d'écrire.Et comme ce billet me semble un peu court contrairement à notre sympathique échassier je vous propose demettre un orteil dans l'eau avec The Nits,groupe hollandais sexagénaire,véritable polder du rock batave,toujours très à l'affût,comme le héron.

nits

http://www.deezer.com/listen-2750993  Toe in the water    The Nits

Posté par EEGUAB à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,