BLOGART(LA COMTESSE)

19 avril 2017

Géographie: codicille

               Il y a de bonnes nouvelles parfois. Sunny afternoon today. Ray Davies, Sir Ray Davies (72 balais, maître à penser de The Kinks), sort un nouvel album. Called Americana. Des membres de Jayhawks l'accompagnent fort bien. On ne saurait mieux conclure pour garer le Greyhound. Et toi, Ray, es-tu enfin paisible?                I wanna make my home ... [Lire la suite]

17 avril 2017

Géographie: San Francisco, Californie

                                        Il fallait un point final à ce long périple et nulle autre cité que Saint François ne se prêtait mieux à conclure. Tin Pan Alley est le nom que l'on donne à cette musique américaine, de la rue, des champs de coton, des bouges du Sud, des usines du Nord, du coeur agricole du pays, cette musique qui a changé... [Lire la suite]
13 avril 2017

La poésie du jeudi, Edualc Eeguab

Rêve de couleurs Cartographie, ma jolie Heureux fleuves  bleus. Doigts sur planisphère Un enfant, comme envolé Outre océan, fier. Roulez roues ferrées D'autres rives, la cité Paisible et bercée                                 Les haïkus de cet asphodélien  jeudi, et j'aime de plus en plus cet exercice si ludique, m'ont été inspirés par un... [Lire la suite]
Posté par EEGUAB à 06:27 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 avril 2017

Des hommes et des guitares/ While my guitar gently weeps

                                    Trêve de mots, de bavardages, d'analyses, de "shoegazin'". Et si le plus important de toutes ces années avait été des choses dans ce genre là. Tandis que pleure ma guitare doucement composé par George pour le Double Blanc a été repris par une foule de gens, Santana, Toto, etc... Voici ma version préférée, celle du Canadien... [Lire la suite]
Posté par EEGUAB à 11:18 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 avril 2017

Littérature fictive, peinture véridique

                            J'étais très heureux d'avoir aidé à programmer ce film argentin percutant et corrosif, un peu lesté par une caricature trop appuyée. Mais rien de grave et Citoyen d'honneur a été bien accueilli. Cette fable assez cruelle pourrait être illustrée par deux proverbes. La Roche Tarpéienne est proche du Capitole et Nul n'est prophète en son pays. Daniel Mantovani, Prix... [Lire la suite]
28 mars 2017

Chants du Cygne

                               Snobissimo, le milieu dépeint par Melanie Benjamin, au coeur d'un New York palpitant, mais huppé puisque Les Cygnes de la Cinquième Avenue sont les femmes les plus fortunées, les mieux mariées, les plus élégantes de la Big Apple. C'est ainsi que les appelle le maître d'oeuvre de cette mise en scène, le grand ordonnateur des fêtes les plus dispendieuses... [Lire la suite]
Posté par EEGUAB à 05:19 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 mars 2017

La poésie du jeudi, Julio Cortazar

Loi du poème  Amer est le prix du poème,  les neuf syllabes de chaque vers ;   l’une superflue, l’autre manquante  le font voler ou le condamnent.    Nous sommes l’échiquier d’un cours d’eau  la carte à jouer entre deux feux ;  tombent les faces tombent les piles  chaque fois que tourne le chemin    Tombe le rythme dans les vers,  pleuvent les larmes dans le souvenir,  tombe la nuit, tombe l’oiseau  tout est chute lente sans bruit. Ô liberté de la... [Lire la suite]
Posté par EEGUAB à 07:27 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
19 mars 2017

In the name of rock/ Maybellene

                                              Et pourtant je ne me souviens d'aucune Maybellene dans ma jeunesse valoise. Moins encore dans ma vermandoise maturité (?). Cependant celle-ci était pas mal. Même si je suis pas tout à fait sûr que Maybellene ne soit pas le nom d'une cadillac. So long Mr.Charles... [Lire la suite]
Posté par EEGUAB à 08:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
17 mars 2017

Born on the bayou

                     Pardon à mes amis de Creedence Clearwater Revival mais je n'ai pas résisté. Pour certains ce sera  plutôt Dead on the bayou dans cette aventure à la couverture illustrée  d'Al.E.Gator. La Barataria est le personnage central des Maraudeurs, sorte d'entité amphibie faite de bras morts, de mangroves, de pêcheurs de crevettes et de pétrole voisin. Mais attention, Katrina est passée... [Lire la suite]
Posté par EEGUAB à 19:26 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 mars 2017

Le Danois devant la fontaine

                              Après le très récent et remarquable Douce nuit du Norvégien Ragnar Hovland je vous propose le très bon Les Portes de Fer du Danois Jens Christian Grondahl, écrivain plus connu et dont j'ai déjà relaté Virginia. Portrait d'un homme à environ vingt, quarante et soixante ans, l'âge actuel de l'auteur, ce roman m'a passionné d'un bout à l'autre. La vie de... [Lire la suite]
Posté par EEGUAB à 07:55 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 mars 2017

Les désenchantés

                                Ma chère Val  ici  et moi nous sommes retrouvés pour Tout ce dont on rêvait. Ayant l'impudence d'être née longtemps après moi je ne suis pas sûr qu'elle ait rêvé des mêmes choses que moi. Le livre de François Roux est de ceux qu'on lit très vite. J'avais des réserves sur les premières pages, ne partageant guère d'empathie... [Lire la suite]
Posté par EEGUAB à 06:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
09 mars 2017

La poésie du jeudi, Edualc Eeguab

  Tes pleurs, mon printemps Demeureront vains, il faut Cesser de nous voir.  * Saison, doux réveil Et la gente fleurie perce Sous l'astre radieux * Dans l'air un refrain De l'eau, comme un tourbillon Doux avril revit                      Je dédie bien volontiers ces trois petites pièces à Asphodèle actuellement aux intempéries et qu'on a hâte de retrouver.
Posté par EEGUAB à 07:50 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 mars 2017

Jackie and Chet

                                 C'est Jackie qui ouvrait le bal ce lundi 27 février, le film du Chilien Pablo Larrain (Neruda il y a peu) présenté par l'ami Philippe. Consacré uniquement à quelques jours de la vie de Jacqueline Kennedy après l'attentat de Dallas (1963) le film s'ouvre sur l'entretien d'un journaliste de Life avec la Première Dame. Qu'on ne s'y trompe pas, on... [Lire la suite]
Posté par EEGUAB à 12:34 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 mars 2017

Index des auteurs

 D' à Abbey Edward, Le gang de la clef à molette Adam Olivier, Les lisières Alarcon Daniel, Lost City Radio Allen Woody, L'erreur est humaine Ammaniti Niccolo, Branchies Anderson Edward, Il ne pleuvra pas toujours Anderson Edward, Tous des voleurs Appelfeld Aharon, L'amour,soudain Appelfeld Aharon, Le temps des prodiges Appelfeld Aharon, Les eaux tumultueuses Arpino Giovanni, Le pas de l'adieu Artin Pacha Yacoub, Contes du Nil Blanc et du Nil Bleu Assouline Pierre, Le dernier des Camondo Assouline Pierre, Une... [Lire la suite]
Posté par EEGUAB à 11:19 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
23 février 2017

La poésie du jeudi, François-René de Châteaubriand

  La forêt Forêt silencieuse, aimable solitude, Que j’aime à parcourir votre ombrage ignoré ! Dans vos sombres détours, en rêvant égaré, J’éprouve un sentiment libre d’inquiétude ! Prestiges de mon cœur ! je crois voir s’exhaler Des arbres, des gazons une douce tristesse : Cette onde que j’entends murmure avec mollesse, Et dans le fond des bois semble encor m’appeler. Oh ! que ne puis-je, heureux, passer ma vie entière Ici, loin des humains !… Au bruit de ces ruisseaux, Sur un tapis de fleurs, sur l’herbe... [Lire la suite]
Posté par EEGUAB à 08:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 février 2017

Révélations, 10h30 de ma vie privée

                   C'est un assez gros travail de préparation mais ça m'a passionné. Je ferai ça sur sept lundis à compter du 27 février. J'en dirai quelques mots ici très brièvement.
16 février 2017

Le Nord me va si bien

                            Je dois à Babelio de bons moments, parfois de moins bons mais c'est la règle du jeu. Mais sans eux j'ignorerais toujours le Norvégien Ragnar Hovland bien que je me perde très volontiers dans la littérature nordique. Quel beau roman, ça s'appelle Douce nuit, il n'y pas de scénario proprement dit. Un homme, écrivain en panne, âge mûrissant non précisé, on apprend peu à peu... [Lire la suite]
Posté par EEGUAB à 06:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 février 2017

Les agrumes, bof...

                                Ce polar israélien tendance corruption des élus m'a semblé d'une grande banalité. Trop de personnages dans cette histoire où rien ne manque, mafia locale avec vieux parrains, policière trop proche d'un élu, escort girls, sbires au coin de la rue. Tout ça ne vaut pas 20 shekels. Encore faut-il connaître le taux de change du shekel.... [Lire la suite]
Posté par EEGUAB à 07:38 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
11 février 2017

Un jeu ciné branché, les réponses

                                                                      Ronnie a fini par 13 bonnes... [Lire la suite]
Posté par EEGUAB à 06:36 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
09 février 2017

La poésie du jeudi, Pablo Neruda

                                Je sais que c'était un jeudi plutôt vert mais Neruda que j'ai beaucoup pratiqué ces derniers jours n'a eu aucun mal à ôter les mots de ma plume, cette dernière plutôt paresseuse. A Matilde sa troisième épouse il consacra une centaine de poèmes. Il les a appelés ses Sonnets de bois. Extrait de La centaine d'amour Matin J'ai faim de tes... [Lire la suite]